🏠 Accueil > Guide assurance voyage > Rapatriement sanitaire

Rapatriement sanitaire médical en voyage : êtes-vous bien couvert ?

On parle de rapatriement sanitaire lorsque durant un voyage, vous devez être rapatrié dans votre pays, généralement pour deux raisons : soit la qualité des soins dans le pays local n’est pas suffisante, soit car le coût des soins sur place est trop important. Un rapatriement sanitaire est alors envisagé.
Modifié le 06/04/2020

Qu'est-ce qu'un rapatriement ?

Contrairement à l’évacuation sanitaire, le rapatriement sanitaire a pour objectif de rapprocher la personne de ses proches et d’un lieu où il sera plus facilement soigné. L’état du patient doit être stable et ne nécessite aucune intervention urgente.

Le rapatriement sanitaire est aussi appelé “rapasan”.

Dans les rapatriements médicaux il faut aussi dissocier le rapatriement sanitaire de l’évacuation sanitaire (aussi appelée evasan ou medevac). L’évacuation sanitaire consiste à vous transporter le plus rapidement possible vers un hôpital adapté à votre situation (généralement en avion ou hélicoptère). Les moyens de transports sont généralement adaptés et équipés de matériel médical.

Le rapatriement sanitaire est-il inclus dans l’assurance voyage ?

Oui. Dans la plupart des assurances, il s’agit d’une des garanties de base.

Les médecins régulateurs affiliés à votre assurance voyage vont prendre contact avec les médecins sur place et décider le rapatriement médical.

Pour l’organisation et la prise en charge de votre retour en France ou vers un hôpital, les assurances appliquent généralement les frais réels, sans franchise et sans plafond.

Comparatif des assurances rapatriement

Les assurances ci-dessous incluent une assistance de rapatriement. Il s'agit de voyages pour de courts séjours.

Rapatriement

icone assureur

Globe Partner

icone assureur

Tourist Card

icone assureur

Assurance Tempo

icone assureur

Multi-risques voyage Premium

icone assureur

Cap Assistance

Rapatriement sanitaire

100% frais réels
100% frais réels
100% frais réels
100% frais réels
100% frais réels

Présence membre de la famille si hospitalisation

Billet A/R
Billet A/R
100% frais réels
billet aller-retour et 80 € par nuit
Billet AR

Envoi des médicaments indispensables et introuvables

100% frais réels
100% frais réels
aucune information icone
frais d'envoi
Frais d’envoi

Rapatriement décès

100% frais réels
100% frais réels
1 000 €
100% frais réels
100% frais réels

Limite frais funéraires

1 500 €
aucune information icone
1 000 €
1 500 €
2 300 €

Frais de recherche et secours

3 000 €
4 000 €
5 000 €
10 000 €
4 500 €

retour anticipé (si décès d’un membre de la famille proche)

billet retour
billet retour
aller simple
billet retour + frais de taxi
Billet retour

🦠Rapatriement si malade du Covid (sur décision de l'assurance)

non
oui
non
non
oui

Pour obtenir un tarif et comparer tous les types d'assurances voyage, longs séjours, études, stages à l'étranger, assurances Schengen, ... Cliquez sur "Comparer".

Le rapatriement sanitaire est-il inclus dans l’assurance de ma carte bancaire ?

Pas forcément. Seules les cartes bancaires haut de gamme (gold, premier, platinum, infinite, …) comportent des assurances liées au voyage. Pour ces cartes, des assurances rapatriement permettent la prise en charge d’un rapatriement médical généralement aux mêmes conditions que les assurances voyage, c’est à dire 100% des frais réels et sans plafond. Ces conditions doivent évidemment être vérifiées dans les conditions générales de chaque carte.

Comment être rapatrié ?

Les services des assurances voyages ou les services d’assistance des cartes bancaires sont joignables 24H/24 et 7J/7. Il faut contacter ces services dont les médecins affiliées évalueront si un rapatriement médical (rapatriement sanitaire ou évacuation sanitaire) est nécessaire.

Rapatriement médical : plusieurs cas possibles

Tous les rapatriement médicaux n’ont pas la même urgence et le même besoin d’assistance médicale. Il existe plusieurs types de prise en charge du retour en France :

Le rapatriement sanitaire non médicalisé

Pour les cas les moins graves (poignet cassé ou cheville foulée par exemple), le rapatriement sanitaire non médicalisé peut être envisagé. Vous rentrez en France par vos propres moyens, même si des dispositions particulières peuvent tout de même être mises en place : véhicule d’assistance pour vous permettre de regagner l’avion, siège supplémentaire devant votre siège (qui joue le rôle de repose pied) ou même siège en business class pour les trajets longs.

Un infirmier peut également vous accompagner et vous prodiguer des soins légers si c’est nécessaire pendant le transport ou vous accompagner tout au long du trajet afin de vous aider à vous asseoir, à aller aux toilettes, etc...

Le rapatriement sanitaire médicalisé

Il s’agit de cas plus grave où la personne doit être suivie par un médecin tout au long du voyage. Par exemple suite à un AVC. Le médecin se chargera alors se suivre votre état pendant le rapatriement (poul, tension, …). Il est probable que le voyage se fasse en business class si le trajet est long.

Si votre mobilité est très réduite, vous pouvez aussi voyager sur une civière dans l’avion de ligne.

L’évacuation sanitaire par avion privé

Pour les cas les plus graves et urgents, lorsque la situation du patient n’est pas stable et qu’il est impossible de prodiguer les soins sur place, un avion peut être spécialement affrété pour l’évacuation sanitaire du patient. Il s’agit typiquement de cas d’accidents avec polytraumatisme, de problèmes cardiaques non stabilisés.

Une équipe chargée au moins d’un médecin et d’une infirmière accompagne alors le patient pendant son transport. L’avion est équipé d’un matériel médical avancé et adapté.

Dans le cas de l’évacuation sanitaire, le retour en France n’est pas forcément le premier choix. Les médecins peuvent aussi décider de conduire le patient vers un hôpital mieux équipé dans le même pays ou un pays voisin.