Quelle assurance santé pour le Canada ?

C’est décidé : vous partez vivre au Canada ! Parmi les formalités de départ, n’oubliez pas celles qui concernent votre assurance santé. Au Canada, la santé est gérée de manière décentralisée par chaque provinces et territoire : c’est donc au plus près de votre lieu de résidence que vous serez géré.

Partager

Que couvre l'assurance santé au Canada ?

L'assurance santé est destinée aux expatriés au Canada souhaitant s'assurer pour la prise en charge de leurs frais de santé. Elle est utile pour les personnes séjournant au Canada au minimum pour 12 mois.

Pour des séjours plus courts, une assurance voyage peut être suffisante (couvrant les maladies soudaines et les accidents).

L'assurance santé au Canada couvre les frais de médecine courante, les frais liés à la maternité et les frais d'hospitalisation, mais ne couvre pas les soins dentaires et d'optique, ni l’achat de médicaments. Les assurances santé internationales offrent en complément une assistance rapatriement et couvrent l'assuré lors de ses voyages dans d'autres pays.

Comment est organisé le système de santé au Canada ?

Au Canada, le système de santé est d’excellente qualité, de même que les conditions d’hygiène et l’état sanitaire. Les résidents et les expatriés bénéficient d’une protection sociale universelle qui garantit la gratuité des actes médicaux de base.

Qui est éligible au système local public au Canada ?

  • Les citoyens canadiens
  • Les travailleurs temporaires
  • Les résidents permanents
  • Les étudiants ayant une bourse canadienne

En tant qu’expatrié au Canada, vous êtes rattachés – comme les Canadiens - au régime de santé local de votre province de résidence. Ce régime vous couvre également dans les autres provinces canadiennes. A votre arrivée, un délai de carence de 3 à 4 mois est appliqué avant d'être couvert : il vous appartiendra de prévoir durant ce laps de temps une assurance complémentaire en cas de problème de santé.

On dénombre au total 13 régimes d’assurance-maladie au Canada, soit autant que de provinces et de territoires ! À condition que vous ne soyez pas amené à voyager régulièrement hors du Canada – car les soins à l’étranger ne sont pas couverts – ce régime de santé est une très bonne solution. Il permet en effet d’accéder à des soins qui sont à la fois économiques et de qualité.

En fonction de votre province de résidence, voici les noms de quelques systèmes de santé dont vous dépendrez ainsi que leur particularité :

  • Québec ➜ RAMQ (régie de l’assurance santé et maladie du Québec) : ce dispositif santé dispose d’une convention avec la France qui permet un accès gratuit aux soins pour les étudiants et les personnes bénéficiaires d’un visa de travail, mais avec une prise en charge partielle des médicaments. Vous êtes par ailleurs couvert en rentrant en France, mais uniquement pour les soins d’urgence.
  • Ontario ➜ OHIP : cotisation mensuelle payée par les assurés
  • Alberta ➜ AHCIP : cotisation mensuelle payée par les assurés
  • Colombie Britannique ➜ HEALTH BC + autres provinces et territoires – sauf Québec/Ontario/Alberta : cotisations prises en charge par la province/le territoire.
Pour obtenir votre carte de santé - joliment appelée carte soleil - vous devez vous rendre au bureau de la régie santé la plus proche de chez vous avec les documents nécessaires :
  • Passeport
  • Preuve de votre statut au Canada
  • Photo d’identité
  • Attestation d’affiliation au système français (uniquement pour la RAMQ au Québec)
Si vous déménagez dans une autre province, votre assurance santé restera valable trois mois au cours desquels vous devrez vous réinscrire au régime d’assurance santé de votre nouvelle province.

À savoir : dentistes, orthodontistes et frais d’optique : ces soins ne sont pas couverts par les régimes provinciaux. Vous devrez les payer de votre poche ou souscrire une assurance locale ou une assurance expatrié pour être remboursé.

Quelle assurance santé choisir pour un expatrié au Canada ?

Les assurances locales

Au Canada, de nombreux employeurs offrent à leurs salariés des assurances collectives qui permettent de compléter l’offre de soins de la province. Ces assurances, tout comme les assurances locales privées, permettent principalement la prise en charge des frais suivants :

  • Médicaments sur ordonnance;
  • Soins dentaires;
  • Services de physiothérapie;
  • Services ambulanciers;
  • Lunettes prescrites.

Les assurances internationales

Les contrats d'assurance santé internationale sont une solution adoptée par une part importante d'expatriés au Canada. Ils peuvent être souscrits au 1er euro ou en complément de la CFE qui est l'organisme de sécurité sociale des français de l'étranger. Le choix de la CFE + la complémentaire n'est pas toujours le plus économique. N'hésitez pas à comparer les contrats avant de souscrire.

Les complémentaires santé internationales on plusieurs avantages par rapport à une assurance locale :

  • Médecin français en téléconsultation via une application
  • Possibilité d'être couvert dans d'autres pays pour de courts voyages
  • Possibilité d'être couvert pour des brefs retour en France
  • Réseau de professionnels de santé de qualité
  • Libre choix du médecin
  • Pas de reste à charge (100% des frais réels pour la plupart des postes de dépenses)
banner icon

Trouvez la meilleure assurance santé expatrié pour le Canada

Comparer

Prix d'une assurance santé pour expatrié au Canada ?

Assurance au 1euro

Une assurance au premier euro rembourse dès le 1er euro dépensé, sans complément de la CFE ou d'un autre organisme de sécurité sociale. L'assurance est plus chère que la CFE seule, mais les plafonds de remboursement n'ont rien à voir puisque la CFE rembourse sur la base de la sécurité sociale française et non sur la base du coût réel des frais de santé au Canada.

Même si les tarifs d'une assurance expatrié au 1er euro sont chers car le Canada est un pays où la santé est chère, une formule au 1er euro peut être plus économique qu'une formule CFE + complément CFE.

Âge de l'assuré
Tarif mensuel
30 ans
à partir de
140€ par mois au 1er euro
ou 83€/mois pour une complémentaire à la CFE
50 ans
à partir de
208€ par mois au 1er euro
ou 154€/mois pour une complémentaire à la CFE
60 ans
à partir de
605€ par mois au 1er euro
ou 314€/mois pour une complémentaire à la CFE

Coût de la CFE

La CFE propose trois niveaux de prix avec des formules différentes : JeuneExpat (-30 ans), MondExpat (+30 ans) et RetraitExpat pour les retraités. Le tableau ci-dessous indique les prix de l'assurance CFE pour le Canada en fonction de l'âge :

Âge
Tarif mensuel CFE
jusqu'à 29 ans
à partir de 31€ / mois
30 ans et plus
à parti de 72€ / mois
(augmente en fonction de l'âge)
Retraités
à partir de 121€ / mois
204€ / mois à 60 ans et +

Une formule CFE + assurance santé complémentaire n'est pas toujours plus économique qu'une formule au premier euro. N'hésitez pas à comparer avec une formule au premier euro.

Assurance santé + CFE ou assurance au 1er euro seule ?

La CFE est la caisse des français de l'étranger. Il s'agit d'un organisme français de sécurité sociale dont l'adhésion n'est pas obligatoire. Elle propose d'être remboursé sur la même base que la sécurité sociale française. Selon les soins, elle peut être suffisante, ou pas. Son adhésion est payante.

Lors de la souscription à une assurance santé pour expatrié au Canada plusieurs choix sont possibles :

  • une adhésion à la CFE uniquement (réservée aux français)
  • une adhésion à la CFE + une assurance santé internationale complémentaire
  • une assurance santé internationale au 1er euro
  • une mutuelle santé locale souscrite au Canada
Il est conseillé de faire plusieurs simulations et devis en fonction de ses besoins et des soins que l'on pense effectuer au Canada et ceux que l'on peut faire lors de retours occasionnels en France. Notre comparateur vous permet notamment d'identifier les tarifs avec et sans la CFE (au 1er euro).
L'avantage de la CFE est que lors d'un retour en France, il n'y a pas de délai de carence (car après 3 mois à l'étranger vous n'êtes plus affilié à la sécurité sociale française). Cependant, pour être parfaitement remboursé sur ses soins de santé au Canada, il est préférable de souscrire à une complémentaire santé en complément de la CFE.
Les assurances santé internationales ont des avantages non négligeables : téléconsultation 24h/24 et 7j/7 avec des médecins français et surtout un deuxième avis médical, très utilisé par les expatriés.
Il est aussi possible de souscrire à une assurance santé au premier euro, et de souscrire à l'offre FranceExpat de la CFE qui ne vous couvre qu'en France (comme si vous restiez affilié à la sécurité sociale). Plusieurs solutions sont donc possibles et le mieux est sans doute d'être conseillé par un courtier indépendant en demandant plusieurs devis.
banner icon

Trouvez la meilleure assurance santé expatrié pour le Canada

Comparer

Coût de la santé au Canada

C’est le Gouvernement Fédéral qui finance une grande partie du volet général santé grâce aux impôts. Les différentes provinces sont pour leur part responsables de l’exécution des programmes d’assurance maladie et gèrent le régime universel d’assurance, l’hospitalisation et l’assurance des soins médicaux, les soins dentaires et les médicaments.

Ainsi, les modalités de prise en charge seront différentes selon votre lieu de résidence, mais les soins de base seront pris en charge gratuitement partout : pathologies lourdes, hospitalisation, consultations chez le généraliste et chez le spécialiste.

En revanche, selon votre province, resteront à votre charge vos médicaments après une visite chez le généraliste, vos soins dentaires, vos séances de kiné prescrites par un spécialiste et les dépassements d’honoraires : ces frais seront payés soit par vous, soit par votre assurance maladie privée (assurance locale privée, CFE Mondexpat/ Francexpat, ou contrat au 1er euro).

Une difficulté récurrente dans tout le Canada est la problématique de la prise en charge par un médecin de famille (le "Gate Keeper") : les médecins généralistes n’acceptent que rarement de nouveaux patients. Certains témoignages évoquent même une durée moyenne de trois ans pour en trouver un… ! Pourtant, seul le généraliste peut vous adresser, comme en France, à un spécialiste. Quelques options vous permettront peut-être de réduire ces délais : demandez autour de vous le nom d’un médecin et faites-vous recommander, rapprochez-vous d’un fournisseur de services d’établissements ou de votre centre de santé communautaire régional.

Sinon, la meilleure option pour votre assurance santé au Canada reste de vous tourner vers un organisme privé, dont les tarifs sont plus élevés. Le choix d’une couverture de base de type CFE, une assurance complémentaire ou un contrat au 1er euro qui couvrira ces frais peut dans ce cas s’avérer être un bon choix.

💡 Attention, si vous êtes expatrié sans emploi, vous ne bénéficiez pas de la couverture santé universelle au Canada : vous devrez alors souscrire à une assurance complémentaire internationale (CFE ou contrat au 1er euro).

Voici quelques actes médicaux et leur coût moyen :

Acte
Coût
Médecin généraliste
67€
(variable selon les provinces)
Spécialiste
130€ - 200€
Urgences
600€
IRM
4000€
Soins dentaires
6000€
Accouchement
7700€
Hosptalisation (1 journée)
4000€
Lunettes de vue
450€

Accoucher au Canada

Au Québec, dès votre grossesse connue, rapprochez-vous du Centre local de services communautaires (CLSC) de votre quartier qui vous donnera toutes les informations nécessaires à votre suivi médical. Vous trouverez également dans le guide « Mieuxvivre avec notre enfant, de la grossesse à deux ans » toutes les réponses aux questions que vous vous posez (congés parentaux, aides financières, ...).

Avec la carte RAMQ, votre suivi et votre accouchement sont pris en charge à 100% dans les établissements publics. Si vous venez d’arriver enceinte au Québec et que vos documents d’immigration sont compatibles avec les services de la RAMQ, alors le délai de carence des trois mois est exceptionnellement annulé et vous pouvez accéder immédiatement à des soins gratuits. Les coûts seront élevés si vous choisissez un parcours médical dans le privé, mais vous aurez accès plus rapidement aux examens et aux échographies. Dans ce cas, la CFE + une complémentaire ou un contrat au 1er euro vous permettra une meilleure prise en charge.

Jeunes au Canada : études, stages ou PVT, quelle assurance choisir ?

Pour les jeunes souhaitant partir plusieurs mois au Canada, une assurance voyage est généralement souscrite. Elle est différente d'une assurance expatrié dans le sens où les frais de santé courante sont rarement pris en charge. Il s'agit plutôt d'une assurance couvrant les frais de santé en cas d'accident ou de maladie soudaine.

S'il s'agit d'un programme vacances travail (PVT ou WHV), l'assurance est obligatoire pour le Canada. Il vous en coûtera entre 400€ et 850€ par an selon les contrats (n'hésitez pas à comparer les contrats).

Pour un stage ou des études, l'assurance n'est normalement pas obligatoire, mais l'organisme d'accueil peut imposer une assurance avec certaines garanties. Il faut compter entre 17 et 30€ par mois pour s'assurer.

Quelle est la meilleure assurance santé pour un expatrié au Canada

La meilleure assurance santé pour le Canada est celle qui répond à vos besoins tout en restant dans votre budget. Voici nos conseils pour choisir la mutuelle santé pour le Canada :

  • Si vous prévoyez des allers-retours fréquents, privilégiez une adhésion à la CFE et une complémentaire santé internationale. Si vous devez vous faire soigner en France ou être hospitalisé, vous serez remboursé sur la base de la sécurité sociale.
  • Privilégiez une assurance réputée pour sa bonne gestion (votre courtier vous conseillera) et qui dispose d'une application mobile pour traiter sans papiers les petites factures de santé (inférieures à 1000€).
  • Précision du tableau de garantie : privilégiez une assurance santé avec un tableau de garantie le plus détaillé possible pour chaque type de soins, plutôt qu'un tableau de garantie qui reste trop vague.
  • Prêtez attention aux franchises et plafonds de garantie, notamment si vous choisissez un contrat local

Points d'attention sur la santé au Canada

En cas d’urgence médicale au Canada

Au Canada, les médecins ne font pas de visite à domicile. En cas d’urgence, le patient peut se rendre dans une clinique publique sans rendez-vous (walk-in clinic) souvent ouverte 24h/24. Si cet organisme ne coûte pas plus cher qu’un médecin, en revanche il vous faudra peut-être attendre longtemps avant d’être pris en charge. Une autre solution consiste à appeler une ambulance- à vos frais - ou les pompiers au 911, ou à vous présenter au service Urgence de l’hôpital de garde ouvert 24h/24 (pour les urgences en priorité).

Une couverture adaptée pour les enfants et les personnes âges

Une couverture supplémentaire est offerte aux personnes âgées, aux enfants jusqu’à 10 ans et aux bénéficiaires d’aides sociales : ils ne paieront pas les soins d’optique, dentaires et les médicaments prescrits sur ordonnance.

Le spécialiste de vos yeux au Canada

Pour refaire vos lunettes, c’est l’optométriste – et non l’ophtalmologue - qui établira un bilan de votre vue et vous prescrira de nouvelles corrections.

Santé et arrêt de travail

C’est l’assurance emploi qui indemnise les arrêts de travail. Elle est obligatoire pour tout contrat supérieur à 15h/semaine et financé par l’employeur et pas l’employé. Elle ouvre droit aux prestations chômage et aux prestations spéciales parmi lesquelles : maladie-maternité-adoption-soins à un membre de la famille.

banner icon

Trouvez la bonne mutuelle expatrié

Comparer

FAQ