Comment choisir son assurance santé internationale ?

L'assurance santé internationale fait partie des nombreux points à étudier avant une expatriation. Ce guide propose un comparatif et des conseils pour bien choisir son contrat de mutuelle à l'étranger.

Partager

Comparatif des assurances santé internationales

assurance voyage covid MSH
MSH
Contrat modulable. Large réseau de professionnels de santé. Tarif élevé avec zéro franchise, mais plusieurs franchises possibles.
assurance voyage covid April
April
Plusieurs gammes selon les budgets. Une couverture complète et de bons outils digitaux (factures, téléconsultation, second avis médical)
assurance voyage covid Odyssée
Odyssée
Téléconsultation avec e-ordonnance. Formule au 1er euro ou complément CFE. Bons plafonds sur l'optique et le dentaire.
assurance voyage covid Assur Travel
Assur Travel
Tableau de garantie clair et plafond de remboursement global élevé. Gestion facilité : téléconsultation et transmission des factures.
assurance voyage covid Foyer
Foyer
Contrat haut de gamme, 3 formules disponibles. Pas de possibilité de complément CFE. Médicaments bien remboursés.
assurance voyage covid Cigna
Cigna
Excellente application mobile. Possibilité de cotiser en mensuel. Plafonds limitatifs sur la prévention, l'optique et la médecine courante.
assurance voyage covid Well Away
Well Away
Plafond de remboursement global élevé. Tarifs compétitifs mais quelques défaut comme l'absence de chambre d'hospitalisation privée.

Mutuelle expatrié : qu’est-ce c’est ?

Une mutuelle expatrié ou assurance santé internationale permet de couvrir les frais de santé à l’étranger. La France a un système de santé très particulier avec une prise en charge de la sécurité sociale et d’une complémentaire santé (mutuelle). Lors d’un départ à l’étranger, vous perdez vos droits à la sécurité sociale et il est nécessaire de s’assurer avec une assurance santé internationale.

Le système de sécurité sociale n’existe pas dans la plupart des pays du monde et une souscription à une assurance santé internationale ou locale est nécessaire pour prendre en charge les frais de santé si vous avez le statut d’expatrié (vous n’êtes plus affilié à la sécurité sociale).

Si vous partez en tant que détaché (moins de 3 ans), votre entreprise se charge de votre assurance santé et vous restez affilié au système de sécurité sociale en France. Si l’entreprise qui vous embauche n’est pas française, vous n’avez pas le statut de détaché mais d’expatrié.

L’assurance santé internationale couvre au 1er euro ou en complément de la Caisse des Français de l’étranger (CFE), les frais de médecine courante, les bilans de santé, les frais d’hospitalisation, les frais d’optique et dentaires. Les contrats d’assurance santé internationale peuvent toutefois couvrir très différemment les types de soins.

comparer icone

Assurance santé pour expatrié

Caisse des français de l’étranger (CFE) et mutuelle expatrié

La caisse des français de l’étranger (CFE) offre une protection pour couvrir les frais de santé à l’étranger, mais elle fonctionne très différemment d’une assurance santé internationale. Elle peut toutefois être complémentaire à une mutuelle pour expatrié. L’adhésion à la CFE n’est pas obligatoire.

Le principe de la CFE est de rembourser sur la base du barème de la sécurité sociale française. Cela offre un premier niveau de remboursement mais qui s’avère toutefois trop faible dans certains pays où la santé est chère. Elle est parfois souscrite sans complémentaire dans les pays où la santé n’est pas chère (vivement déconseillé dans les pays où la santé est chère).

🔎 Exemple : en France le tarif d’une consultation chez un médecin est de 25€. La sécurité sociale rembourse 70%, soit 17.50€. À l’étranger, si votre consultation vous coûte un équivalent de 50€, vous serez donc remboursé à hauteur de 17.50€ par la CFE et vous aurez un reste à charge de 32.50€.

Environ 30% des souscriptions à une assurance santé internationale se font en complément de la CFE et 70% pour une assurance au 1er euro (varie selon les destinations). L’avantage des mutuelles pour expatriés est qu’elles offrent une multiplicité de services très utiles : remboursement à 100% des frais réels, téléconsultation avec un médecin français 24h/24 et 7j/7, second avis médical, réseau de professionnels de santé, ...

Le tarif et les remboursements de la CFE dépendent de votre pays d’expatriation. La cotisation mensuelle n’est pas négligeable et il est donc intéressant de comparer des formules d’assurances santé au 1er euro ou en complément à la CFE. Vous pouvez le faire par exemple en demandant un devis sur notre comparateur.

Autre avantage de la CFE : pas de questionnaire de santé. Si vous avez des pathologies préexistantes, ce ne sera pas un problème et vous n’aurez pas à passer des examens de santé.

La CFE couvre aussi les accidents du travail, les maladies professionnelles, une prévoyance (optionnelle). Elle permet aussi sur un contrat séparé de continuer à cotiser pour sa retraite.

Assurance santé internationale et retours en France

Les assurances santé internationales ou les assurances souscrites localement dans le pays d’expatriation ne couvrent pas les frais de santé en France. En plus d’un éventuel contrat santé international, les expatriés souhaitant une couverte en France optent pour :

  • la CFE sans mutuelle française
  • la CFE + une mutuelle française

Une souscription à la CFE est intéressante car vous n’avez pas de délai de carence de 90 jours appliqué par la sécurité sociale pour vos retours en France. La CFE propose aussi une formule (FranceExpat), moins chère et qui ne vous couvre que lors de vos retours ponctuels en France (et non à l’étranger) et qui peut être couplée à une mutuelle française classique.

Nos conseils pour choisir son contrat d’assurance santé internationale

Le choix d’une assurance santé internationale nécessite un conseil personnalisé qui dépend de plusieurs facteurs :

  • des besoins sur les types de soins : souhaitez-vous être couvert sur les plus gros risques (hospitalisation, accident), les soins courants, les bilans de santé ? Avez-vous besoin de soins dentaires ou de soins d’optique ?
  • de la composition familiale : couple attendant un enfant, enfants en bas âges voyant régulièrement un pédiatre ou un spécialiste, célibataire sans besoin particulier, les besoins diffèrent selon le profil pour les types de soins.
  • du pays de destination : la santé y est plus ou moins chère. Les risques financiers varient donc et le besoin d’être plus ou moins bien couvert aussi.
  • de la fréquence des retours en France : si vous voulez profiter de retours en France pour vous faire soigner (à cause de la qualité ou du coût des soins dans votre pays d’expatriation), vous pouvez prendre en charge certains soins en France grâce à la CFE.
  • un projet bébé : les soins destinés aux femmes enceintes, à l’accouchement et ses éventuelles complications et les soins du nouveau-né peuvent s’avérer très coûteux.

En dehors de ces points qui concernent vos besoins, il est utile de tenir compte des spécificités de l’assurance sur les critères suivants :

  • une application de transmission des factures pour accélérer vos remboursements la possibilité d’avoir un second avis médical
  • une application de téléconsultations 24h/24 et 7j/7 avec un médecin français : très utilisée lors de période d’épidémie de covid ou de confinement.
  • la présence d’un réseau de professionnels de santé pour vous aiguiller vers des établissements sélectionnés et aux coûts maitrisés
  • les garanties d’assistance, notamment le rapatriement

Enfin, lors du choix du contrat d’assurance santé internationale, un critère très important est la clarté et la précision du tableau de garantie. Privilégiez un tableau de garantie le plus détaillé possible sur les soins couverts par le contrat, idéalement listant les types de pathologie pour les hospitalisations, la médecine courante ou les bilans de santé. Plus le contrat est précis, plus vous évitez un litige avec l’assureur sur un soin qu’il juge ne pas devoir être pris en charge.

Quel tarif pour un contrat d’assurance santé internationale ?

Le tarif de l’assurance santé internationale dépend du pays d’expatriation, de l’âge des assureurs, des options souhaitées (optique, dentaire, maternité), du taux de remboursement et de la franchise choisie.

Les assureurs proposent généralement 2 à 4 formules couvrant plus ou moins de soins ou avec des niveaux de prestations différents. Par exemple, sur les formules les plus économiques, lors d’une hospitalisation, une chambre partagée est prise en charge, alors que sur les formules premium, une chambre privée est prise en charge.

Certains contrats offrent la possibilité de réduire sa cotisation en réduisant ses garanties, soit en diminuant le taux de remboursement (passer à 90% ou 80% au lieu de 100% des frais réels) ou en augmentant la franchise liée au remboursement des soins.

comparer icone

Assurance santé pour expatrié

L’assurance santé internationale est-elle obligatoire ?

L'assurance santé internationale n’est pas obligatoire. Vous pouvez mettre de côté chaque mois pour budgéter vos frais de santé, mais cette solution est très risquée, surtout si un problème de santé important vous arrive.

Certains pays comme les Etats-Unis peuvent toutefois imposer la souscription à une assurance santé (qui doit de plus respecter certaines conditions). Avant un départ à l'étranger, il est donc nécessaire de se renseigner sur les obligations locales.

Même si elle n'est pas obligatoire, cette assurance est vivement conseillée, à minima pour couvrir les hospitalisations suite à une maladie soudaine ou à un accident. Dans des pays où la santé est chère, ces dépenses peuvent s'élever à plusieurs dizaines de milliers d'euros pour une simple intervention chirurgicale.

Expatrié ou détaché, quelles différences sur la santé à l’étranger ?

Salarié détaché : pour une période définie (un à trois ans). Il est rattaché à une entreprise française qui continue de cotiser auprès de la sécurité sociale. Si le pays de détachement est signataire d’une convention bilatérale avec la France, l’entreprise ou le salarié est dispensé de cotisation sociale locale (dans le cas contraire les cotisations locales doivent être réglées). Le salarié détaché peut souscrire à une complémentaire santé internationale.

Salarié expatrié : à l’étranger pour une durée indéfinie, souvent plusieurs années, il quitte le régime général de la sécurité sociale française (sauf adhésion à la CFE) et cotise auprès du régime de protection sociale du pays d’expatriation. Le salarié expatrié a plusieurs possibilités pour bénéficier d’une assurance santé :

  • souscrire à une mutuelle locale
  • adhérer à la CFE seul + une complémentaire santé internationale
  • une assurance santé internationale au 1er euro

L’expatriation est souvent préférée en cas d’absence de convention bilatérale entre la sécurité sociale française et le pays d’accueil.

Maternité : comment choisir son assurance santé internationale ?

Si vous prévoyez d’avoir un enfant lors de votre première année d’expatriation, certaines précautions sont à prendre. D’abord, la plupart des contrats imposent un délai de carence de 10 à 12 mois pendant lequel aucun soin lié à la maternité n’est pris en charge.

Ce point peut donc être un problème épineux, et il est fréquent qu’un départ à l’étranger soit repoussé pour cause de non prise en charge de la complémentaire santé à l’étranger dans le délai souhaité.

La CFE (Caisse des Français de l’Etranger) propose d’être couvert pour certains soins liés à la maternité, mais ils sont basés sur le barème de la sécurité sociale française et donc très insuffisants pour de nombreux pays. Plus d’informations sur notre page dédiée : assurance santé internationale femme enceinte.

Assurance santé internationale pour étudiants

Les contrats pour des études ou un stage à l’étranger sont généralement différents des contrats à destination des expatriés. Ils peuvent être souscrits pour une période allant jusqu’à 12 mois et sont plus économiques qu’un contrat expatrié. Par contre, à l’exception de certains contrats, ils ne couvrent pas la médecine courante (visite de routine chez un médecin par exemple).

Ces assurances santé internationales pour étudiants couvrent les frais d’hospitalisation suite à un accident ou à une maladie soudaine. Ils couvrent au 1er euro et sans franchise (ou très faible). Utilisez notre comparateur d’assurances voyage étudiants pour obtenir plusieurs devis.

Pathologie préexistante et mutuelle expatrié

Si vous partez à l’étranger avec une pathologie existante, cela peut être problématique pour couvrir les frais de santé liés à cette pathologie car les complémentaires santé internationales excluent les conditions préexistantes.

Elles peuvent cependant étudier au cas par cas avec un questionnaire médical (soumis au secret médical) et vous permettre d’adhérer avec ou sans surprime.

Si vous avez une pathologie préexistante ou une ALD (affection longue durée), l’adhésion à la CFE est pertinente puisqu’il n’y a aucune exclusion à l’adhésion et que les ALD sont couvertes. De ce fait, aucun questionnaire médical n’est demandé par la CFE.

Quelle est la meilleure assurance santé internationale ?

Le choix de la meilleure mutuelle à l’étranger doit se faire en faisant un comparatif des remboursements sur les types de soins qui vous concernent. Vous pouvez utiliser notre comparateur pour cela.

En fonction de votre pays d’accueil, le réseau de professionnels de santé de l’assurance peut avoir son importance. Dans ce cas, le conseil apporté par le courtier spécialisé lors de votre souscription a une grande importance. A garanties égales, une assurance santé internationale peut être préférée à une autre de part son réseau de professionnels de santé.

Pour choisir la meilleure mutuelle santé internationale, n’hésitez pas à comparer des postes de remboursement qui varient de manière importante selon les contrats : lit privé en cas d’hospitalisation, remboursement des médicaments, prise en charge des bilans de santé, consultation de spécialistes. ...

Le choix de la meilleure assurance santé internationale doit aussi se faire en fonction des outils qu’elle met à votre disposition pour faciliter vos remboursements et vous fournir des services à distance : téléconsultation, second avis médical sous 24 à 48h, …

Comment résilier ou changer de mutuelle expatrié ?

Si vous êtes déjà à l’étranger et que vous souhaitez changer d’assurance santé internationale vous avez la possibilité de résilier 2 mois avant la date anniversaire de votre contrat (sans raison) si vous avez souscrit auprès d’un acteur avec un contrat français (le code des assurances français s’applique). Après 12 mois d’adhésion, la souscription peut être faite à tout moment avec un préavis de 30 jours après réception de la notification.

Si vous avez souscrit auprès d’un acteur local, il faut vous référer aux conditions générales du contrat. Les modalités de résiliation de la mutuelle locale sont différentes de celles de droit français.

comparer icone

Assurance santé pour expatrié

Sur le même thème :