Expatriation au Vietnam : quelle assurance santé ?

C’est décidé : vous partez vivre au Vietnam, aux abords de la Mer de Chine, du Delta du Mékong ou de la baie d’Along ! Parmi les formalités de départ, n’oubliez pas celles qui concernent votre assurance santé, car les établissements de santé vietnamiens sont loin de répondre aux standards internationaux et vous devrez vous tourner vers le secteur privé, plus coûteux. Cet article vous donne les informations les plus récentes pour vous permettent de faire les meilleurs choix selon votre état de santé et vos finances.

Partager

🔍Que couvre l'assurance santé au Vietnam ?

L'assurance santé est destinée aux expatriés au Vietnam souhaitant s'assurer pour la prise en charge de leurs frais de santé. Elle est utile pour les personnes séjournant au Vietnam au minimum pour 12 mois.

Pour des séjours plus courts, une assurance voyage peut être suffisante (couvrant les maladies soudaines et les accidents). Elle est notamment obligatoire pour les non-résidents depuis la pandémie de covid.

L'assurance santé au Vietnam couvre les frais de médecine courante, les frais d'hospitalisation, les soins dentaires et d'optique ainsi que les frais liés à une maternité. Les assurances santé internationales proposent aussi une assistance rapatriement et couvrent l'assuré lors de ses voyages dans d'autres pays.

assurance voyage et santé internationale

Comment est organisé le système de santé au Vietnam ?

Au Vietnam actuellement, un projet de réforme du système de protection universelle est en cours : il permettra à l’horizon 2030 la prise en charge des frais de santé de base. En attendant, la couverture santé au Vietnam est peu protectrice. Notez également qu’il n’existe pas d’accord de santé avec la France : les expatriés doivent donc cotiser à l’assurance locale, à compléter avec une couverture santé internationale (CFE ou contrat au 1er euro ou contrat local).

La sécurité sociale vietnamienne (VSS) n’existe que depuis 1989 et se divise en deux branches :

  • Assurance maladie obligatoire – financée sur les salaires (4,5%) pour les travailleurs du privé, ceux du secteur public, les étudiants étrangers et les personnes de plus de 90 ans et les enfants de moins de 6 ans. C’est aussi à cette assurance que cotisent les expatriés. Cette assurance est loin de couvrir les frais de santé de base et doit être doublée d’une complémentaire santé.
  • Assurance maladie volontaire – financée par les entreprises à hauteur de 3% et par les salariés à hauteur de 1,5%. Elle assure les étudiants, les écoliers, les travailleurs indépendants, et le personnel associatif.

⚕️Le système public

Dans les grandes villes, les délais de prise en charge sont longs, les équipements médicaux sont peu nombreux, les conditions d’hygiène incertaines et la langue de prise en charge est le vietnamien. Si vous choisissez cette option, nous vous conseillons de vous déplacer avec un interprète.

A noter cependant que 2 hôpitaux se distinguent pour la qualité des soins prodigués : le Vinmec International Hospital d’Hanoï et le FV Hospital ont en effet tout deux reçu l’agrément de la Joint Commission International. Le Consulat oriente également ses ressortissants vers l’Hôpital Cho Ray à Hô Chi Minh pour les urgences, la traumatologie et les morsures de serpent.

Les hôpitaux

Dans les provinces, vous trouverez plus souvent de la médecine traditionnelle pour la bobologie du quotidien, mais quasiment aucune infrastructure en cas de problème de santé nécessitant une hospitalisation. En cas de problème, il vous faudra donc rejoindre au plus vite une grande ville.

Attention : n’achetez vos médicaments que dans les pharmacies ! Et notez que ceux importés d’Europe sont beaucoup plus chers.

Les frais dentaires et les frais d’optique sont de bonne qualité et peu chers au Vietnam. En fonction de vos besoins, il ne sera peut-être pas utile de les inclure dans votre assurance internationale.

banner icon

Trouvez la meilleure assurance santé expatrié pour le Vietnam

Comparer

🏥Le système privé

Au vu de la piètre qualité des établissements publics, nombreux sont les Vietnamiens et les expatriés à se tourner vers les infrastructures privées. Notamment celles d’Hanoï et d’Hô Chi Minh qui bénéficient de matériels de santé modernes et de professionnels performants formés à l’étranger. Vous y serez pris en charge en anglais, parfois même en français. Attention toutefois : la facture est à payer dès votre admission et elle peut être très élevée. Vous y serez correctement pris en charge si vous avez pris soin de souscrire avant votre départ à la CFE + mutuelle ou à un contrat au 1er euro.

Les médecins du privé consultent soit à l’hôpital, soit dans leur propre cabinet en ville.

Pour vous tourner vers des généralistes et des spécialistes de qualité, n’hésitez pas à consulter le livret d’accueil du consulat, notamment pages 17 à 19. Voici quelques organismes privés vers lesquels vous pouvez vous tourner :

  • À Hanoï : l’Hôpital Français (anciennement « Vietnam international Hospital »), la Clinique Familiale, SOS International
  • À Ho Chi Minh : l’hôpital franco-vietnamien, le CMI – Centre médical international . Avec 400 000 patients par an et une vingtaine de spécialités différentes, c’est l’hôpital préféré des étrangers qui constituent le quart de ses clients.
  • À Da Nang : Da Nang FamilyMedical Practice. Cet hôpital est assez bien côté et constitue une bonne alternative à un déplacement vers les hôpitaux de Ho Chi Minh ou Hanoï.
  • À Nha Trang, Vung Tau et Phu Quoc : de nouveaux hôpitaux ont vu le jour qui permettent eux aussi d’éviter de se rendre dans les grandes villes.
  • La chaîne de santé Hoan My Medical Corporation est la plus réputée du pays : elle compte 7 hôpitaux et 1 clinique partout au Vietnam. Avec près de 2 millions de patients par an, elle couvre tout le spectre des disciplines médicales (pédiatrie, gynécologie, cardiologie, gériatrie, gastroentérologie, etc.).

Bon à savoir : avec la CFE + mutuelle ou à un contrat au 1er euro, vous pourrez aussi vous faire soigner en Thaïlande, où les infrastructures sont excellentes et les soins d’un très haut niveau de compétence.

Quelle assurance santé choisir pour un expatrié au Vietnam ?

Les assurances locales privées

Bien que seuls 7% des Vietnamiens adhèrent à une assurance maladie locale, de nombreux organismes proposent des assurances locales au Vietnam. Cependant, ils sont peu nombreux à accepter d’assurer des expatriés avec antécédents médicaux.
Vérifiez aussi s’ils proposent la prise en charge en cas d’hospitalisation médicale, le rapatriement (l’ambassade indique que cette assurance est indispensable au Vietnam), et s’ils vous assurent en cas de déplacements dans les pays proches. Dans la négative, le choix le plus judicieux demeure alors de souscrire à la CFE + mutuelle ou à un contrat au 1er euro. D’autant que ces assurances vous permettent aussi d’avoir accès en français aux services de téléconsultation médicale, au rapatriement et à bien d'autres avantages (voir ci-après).

Les assurances internationales

Les contrats d'assurance santé internationale sont une solution adoptée par une part importante d'expatriés au Vietnam. Ils peuvent être souscrits au 1er euro ou en complément de la CFE qui est l'organisme de sécurité sociale des français de l'étranger. Le choix de la CFE + la complémentaire n'est pas toujours le plus économique. N'hésitez pas à comparer les contrats avant de souscrire.

Les complémentaires santé internationales on plusieurs avantages par rapport à une assurance locale :

  • Médecin français en téléconsultation via une application
  • Possibilité d'être couvert dans d'autres pays pour de courts voyages
  • Possibilité d'être couvert pour des brefs retour en France
  • Réseau de professionnels de santé de qualité
  • Libre choix du médecin
  • Pas de reste à charge (100% des frais réels pour la plupart des postes de dépenses)
banner icon

Trouvez la meilleure assurance santé expatrié pour le Vietnam

Comparer

Prix d'une assurance santé pour expatrié le Vietnam

Assurance au 1euro

Une assurance au premier euro rembourse dès le 1er euro dépensé, sans complément de la CFE ou d'un autre organisme de sécurité sociale. L'assurance est plus chère que la CFE seule, mais les plafonds de remboursement n'ont rien à voir puisque la CFE rembourse sur la base de la sécurité sociale française et non sur la base du coût réel des frais de santé au Vietnam.

Âge de l'assuré
Tarif mensuel
30 ans
à partir de
140€ par mois au 1er euro
ou 34€/mois pour une complémentaire à la CFE
50 ans
à partir de
141€ par mois au 1er euro
ou 60€/mois pour une complémentaire à la CFE
60 ans
à partir de
605€ par mois au 1er euro
ou 314€/mois pour une complémentaire à la CFE

L'assurance la plus économique est toutefois généralement celle offrant le moins de garanties. Comparez les tarifs, mais aussi les garanties en fonction de vos besoins. N'hésitez pas à vous faire conseiller par un spécialiste.

Coût de la CFE

La CFE propose trois niveaux de prix avec des formules différentes : JeuneExpat (-30 ans), MondExpat (+30 ans) et RetraitExpat pour les retraités. Le tableau ci-dessous indique les prix de l'assurance CFE pour le Vietnam en fonction de l'âge :

Âge
Tarif mensuel CFE
jusqu'à 29 ans
à partir de 31€ / mois
30 ans et plus
à parti de 72€ / mois
(augmente en fonction de l'âge)
Retraités
à partir de 121€ / mois
204€ / mois à 60 ans et +

Une formule CFE + assurance santé complémentaire n'est pas toujours plus économique qu'une formule au premier euro. N'hésitez pas à comparer avec une formule au premier euro.

banner icon

Comparez les prix et faites vous conseiller par un spécialiste.

Comparer

Assurance santé + CFE ou assurance au 1er euro seule ?

La CFE est la caisse des français de l'étranger. Il s'agit d'un organisme français de sécurité sociale dont l'adhésion n'est pas obligatoire. Elle propose d'être remboursé sur la même base que la sécurité sociale française. Selon les soins, elle peut être suffisante, ou pas. Son adhésion est payante.

Lors de la souscription à une assurance santé pour expatrié au Vietnam plusieurs choix sont possibles :

  • une adhésion à la CFE uniquement (réservée aux français)
  • une adhésion à la CFE + une assurance santé internationale complémentaire
  • une assurance santé internationale au 1er euro
  • une mutuelle santé locale souscrite au Vietnam
Il est conseillé de faire plusieurs simulations et devis en fonction de ses besoins et des soins que l'on pense effectuer au Vietnam et ceux que l'on peut faire lors de retours occasionnels en France. Notre comparateur vous permet notamment d'identifier les tarifs avec et sans la CFE (au 1er euro).
L'avantage de la CFE est que lors d'un retour en France, il n'y a pas de délai de carence (car après 3 mois à l'étranger vous n'êtes plus affilié à la sécurité sociale française). Cependant, pour être parfaitement remboursé sur ses soins de santé au Vietnam, il est préférable de souscrire à une complémentaire santé en complément de la CFE.
Les assurances santé internationales ont des avantages non négligeables : téléconsultation 24h/24 et 7j/7 avec des médecins français et surtout un deuxième avis médical, très utilisé par les expatriés.
Il est aussi possible de souscrire à une assurance santé au premier euro, et de souscrire à l'offre FranceExpat de la CFE qui ne vous couvre qu'en France (comme si vous restiez affilié à la sécurité sociale). Plusieurs solutions sont donc possibles et le mieux est sans doute d'être conseillé par un courtier indépendant en demandant plusieurs devis.

Coût de la santé au Vietnam

Au Vietnam, les tarifs sont libres dans privé : les factures peuvent donc rapidement grimper. Le choix d’une complémentaire santé international (CFE / contrat au 1er euro) peut alors s’avérer extrêmement judicieux.

Voici quelques actes médicaux et leur coût moyen :

Soins
Tarif
Consultation généraliste
5€ (public) à 90€ (privé)
Consultation spécialiste
30€
IRM
4000€
Frais de rapatriement
40 000€
Accouchement sans complication
1400€
banner icon

Trouvez la meilleure assurance santé expatrié pour le Vietnam

Comparer

Accoucher au Vietnam

Le meilleur hôpital privé international du pays pour la maternité se trouve à Hanoï : c’est l’Hôpital Français, dont le service haut de gamme va de pair avec les tarifs proposés. Mais de nombreux blogs d’expatriés indiquent que la moitié des femmes expatriées enceintes rentrent accoucher dans leur pays d’origine.

Pour les expatriés vivant dans le sud du pays, l'hôpital franco-vietnamien d'Ho Chi Minh est également très réputé et préféré des expatriés.

Quelle est la meilleure assurance santé pour un expatrié au Vietnam ?

La meilleure assurance santé pour le Vietnam est celle qui répond à vos besoins tout en restant dans votre budget. Voici nos conseils pour choisir la mutuelle santé :

  • Si vous prévoyez des allers-retours fréquents, privilégiez une adhésion à la CFE et une complémentaire santé internationale. Si vous devez vous faire soigner en France ou être hospitalisé, vous serez remboursé sur la base de la sécurité sociale.
  • Privilégiez une assurance réputée pour sa bonne gestion (votre courtier vous conseillera) et qui dispose d'une application mobile pour traiter sans papiers les petites factures de santé (inférieures à 1000€).
  • Précision du tableau de garantie : privilégiez une assurance santé avec un tableau de garantie le plus détaillé possible pour chaque type de soins, plutôt qu'un tableau de garantie qui reste trop vague.
  • Prêtez attention aux franchises et plafonds de garantie, notamment si vous choisissez un contrat local
  • Si vous avez une maladie préexistante, il vous sera plus facile d'être assuré à la CFE car il n'y a pas de questionnaire médical pour l'inscription. Etudiez ensuite la souscription à une complémentaire santé.

Points d'attention sur la santé au Vietnam

Le site de France Diplomatie donne plusieurs recommandations pour la santé au Vietnam, pour des séjours courts ou des séjours de longue durée :

  • Vérifier ses vaccins en fonction des conditions de voyage : vaccin antimalarial, DTP-ROR chez l'enfant, fièvre typhoïde, hépatites A et B, vaccin contre la rage (cas de rage humaine signalés dans les grandes villes : en cas de problème, des vaccins sont disponibles dans les centres de médecine préventive).
  • Maladies transmises par les moustiques : paludisme, dengue, chikungunya, zika.
  • Autres maladies : leishmaniose (dans certaines régions), pollution avec risque respiratoire notamment pour les enfants dans les grandes métropoles, fièvre typhoïde,
  • Ne pas consommer l’eau du robinet
  • Accident de le route nombreux, notamment les deux-roues

A savoir : certains médicaments ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire sous peine de lourdes sanctions. N’hésitez pas à vous rapprocher de l’ambassade pour connaître la liste de ces interdits.

Numéro à connaître en cas d’urgence : vous pouvez contacter une équipe d'intervention médicale d'urgence (EMR) qui répondra en anglais en composant l’un des numéros suivants depuis le Vietnam :

  • le 9999
  • le (08) 3822 0121

Essayez d'avoir toujours sur vous les papiers de votre assurance afin que les équipes médicales ou l'hôpital puisse prendre contact avec elle.

banner icon

Trouvez la bonne mutuelle expatrié

Comparer

FAQ