Expatriation à Singapour : quelle assurance santé ?

Singapour a un système de santé protecteur pour les expatriés ayant le statut de résident permanent mais beaucoup moins pour les expatriés sans ce statut. Comment couvrir ses frais de santé et choisir une assurance ou une complémentaire santé en tant qu'expatrié ? Explications, tarifs, garanties 👉

Partager

🔍Que couvre l'assurance santé internationale à Singapour ?

L'assurance santé est destinée aux expatriés à Singapour souhaitant s'assurer pour la prise en charge de leurs frais de santé. Elle est utile pour les personnes séjournant à Singapour au minimum pour 12 mois.

Pour des séjours plus courts, une assurance voyage peut être suffisante (couvrant les maladies soudaines et les accidents). Elle est obligatoire pour les non-résidents qui ne sont pas complètement vaccinés. Elle doit couvrir les frais de santé liés au covid, et doit avoir un minimum de plafond de garantie de $30,000 (source).

L'assurance santé internationale à Singapour couvre les frais de médecine courante, les frais d'hospitalisation, les soins dentaires et d'optique ainsi que les frais liés à une maternité. Les assurances santé internationales proposent aussi une assistance rapatriement et couvrent l'assuré lors de ses voyages dans d'autres pays.

assurance voyage et santé internationale

Comprendre le système de santé à Singapour

On vient de toute l’Asie pour se faire soigner à Singapour. C’est dire si les soins sont d’excellente qualité, bien qu’onéreux pour qui ne bénéficie pas du système de santé singapourien. Vous trouverez à Singapour l’un des meilleurs systèmes de santé publique au monde.

Une référence au niveau mondial

Singapour figure à la 4è position des pays où l’espérance de vie est la plus élevée, devant la France donc, classée 10è. Médecins qualifiés, équipements high tech, prestations de qualité : Singapour est une référence médicale en Asie, secteurs public et privé confondus. Certains de ses hôpitaux parviennent même à s’illustrer au niveau mondial : celui de Gleneagles par exemple, spécialisé dans le traitement contre le cancer, se hisse à la 10è position des meilleurs hôpitaux de monde.

On trouve principalement à Singapour des hôpitaux publics : seuls 20% des organismes dépendent en effet du privé. Depuis quelques années, on note pourtant que les files d’attente dans le public s’allongent. Avec une assurance santé internationale, vous pourrez accéder aux hôpitaux privés et bénéficier de conditions d’accueil et de soins optimales. Pour vous faciliter la vie, l’Ambassade de France tient à jour une liste des médecins et praticiens qui parlent français.

A savoir : dans les hôpitaux publics, 4 niveaux de confort vous seront proposés :

-Classe A : chambre simple – parfois double - tout confort avec climatisation.

-Classe B1 et B2 : chambre de 5 personnes maximum.

-Classe C : chambre de 9 personnes maximum.

Les 3M : un système de cotisation santé atypique

A Singapour, l’Etat finance 80% des dépenses de santé, puis chaque travailleur cotise pour le système de santé selon la logique des 3M : MediSave, MediShield Life, MediFund.

  • MediSave : ce plan national d’épargne médicale aide chaque salarié et employeur à mettre de côté l’argent nécessaire pour ses dépenses de santé. Chacun y consacre entre 7 à 9,5% de son salaire. Concrètement, cet argent est placé sur un compte épargne de santé (le MSA, Medical Saving Account) : cette épargne et les intérêts qu’elle rapporte financent certains soins du salarié et de sa famille tels que les hospitalisations, les frais chirurgicaux et les traitements ambulatoires.
  • MediShield Life : cette assurance maladie est devenue obligatoire depuis 2015. Elle vient compléter Medisave en cas de maladie grave ou de soins plus chers. Sont notamment assurées les grosses factures d’hôpital et certains traitements ambulatoire coûteux dans les hôpitaux publics. Cette assurance ne prend pas en compte les soins généralistes courants, les frais optiques et dentaires, ni le suivi de grossesse et l’accouchement.
  • MediFund : rattaché à un fond créé par l’Etat singapourien, il permet de financer les soins des personnes démunies ou qui auraient à faire face à des dépenses plus onéreuses que prévues dans le domaine de la santé.
banner icon

Trouvez la meilleure assurance santé expatrié pour Singapour

Comparer

Les expatriés n'ont pas droit aux 3M

L’adhésion à ce régime de santé est obligatoire pour les natifs et les résidents permanents (RP) à Singapour. Si vous avez obtenu ce statut devenu de plus en plus rare, vous pourrez demander votre inscription auprès du conseil du Fond central de prévoyance (le CPF : Central ProvidedFund). Attention : en tant qu’expatrié non résident permanent, vous ne pouvez pas en bénéficier et vous devrez donc souscrire à une assurance santé internationale. D’autant qu’il n’existe aucune convention entre la France et Singapour dans le domaine de la santé.

A savoir : le statut de résident permanent (RP) à Singapour s’obtient après de nombreuses années de présence sur de territoire et après obtention d’une autorisation du ministère de la Main d’œuvre. Dans les faits, peu d’expatriés en bénéficient donc.

Médicaments extérieurs non autorisés

Soyez très attentif au fait que certains médicaments ne sont pas autorisés à Singapour. Si vous suivez un traitement particulier, vous devrez donc obtenir une ordonnance d’un médecin singapourien et acheter vos médicaments sur place. Pour savoir si vous pouvez emmener avec vous certains de vos médicaments, consultez l’outil en ligne mis en place par le HSA – Health Sciences Authority - sur la composition des produits de santé.

Quelle assurance santé choisir pour un expatrié à Singapour ?

Si vous travaillez avec un s-pass ou avec un permis de travail, votre employeur a l'obligation de vous proposer une assurance couvrant au minimum jusqu'à $15,000 de frais de santé par an. Cette assurance peut donc s'avérer être une première protection, mais n'est pas suffisante à cause des limitations de plafonds potentielles.

Si vous travaillez avec un "employment pass", vous n'êtes couvert par aucune assurance obligatoire de la part de l'employeur. Même si rien ne vous oblige à vous assurer, compte tenu du coût de la santé à Singapour, il est conseillé de souscrire à une assurance santé.

Les assurances locales privées

Il existe à Singapour des assureurs privés. Mais ces compagnies d’assurance doivent avoir reçu l’approbation de Medisave. L’avantage est qu’elles regroupent les prestations assurées par MediSave et par Medishield Life au sein d’une seule et même prestation appelée Integrated Shield Plan. Mais ce type d’assurance ne vous permettra pas de bénéficier de soins dans les hôpitaux privés et ne vous couvrira pas en cas de problème de santé à l’étranger.
Une deuxième offre locale est alors possible : ce sont les Riders. Selon le niveau de prestations choisies, vous pourrez être couvert pour les soins optiques et dentaires, et aussi pour les prestations de santé liées à une maternité. Cependant, nous vous conseillons de toujours prendre le temps de comparer avec une assurance santé internationale, souvent moins complexe, plus compétitive et qui vous permettra d’accéder au service de téléconsultation en langue française ou de bénéficier d'un second avis médical d'un médecin français.

Les assurances internationales

Les contrats d'assurance santé internationale sont une solution adoptée par une part importante d'expatriés à Singapour. Ils peuvent être souscrits au 1er euro ou en complément de la CFE qui est l'organisme de sécurité sociale des Français de l'étranger. Le choix de la CFE + complémentaire n'est pas toujours le plus économique : alors n'hésitez pas à comparer les contrats avant de souscrire.

Les complémentaires santé internationales on plusieurs avantages par rapport à une assurance locale :

  • Médecin français en téléconsultation via une application
  • Possibilité d'être couvert dans d'autres pays pour de courts voyages
  • Possibilité d'être couvert pour des brefs retour en France
  • Réseau de professionnels de santé de qualité
  • Libre choix du médecin
  • Pas de reste à charge (100% des frais réels pour la plupart des postes de dépenses)
banner icon

Trouvez la meilleure assurance santé expatrié pour Singapour

Comparer

Prix d'une assurance santé pour expatrié à Singapour

Assurance au 1euro

Une assurance au premier euro rembourse dès le 1er euro dépensé, sans complément de la CFE ou d'un autre organisme de sécurité sociale. L'assurance est plus chère que la CFE seule, mais les plafonds de remboursement n'ont rien à voir puisque la CFE rembourse sur la base de la sécurité sociale française et non sur la base du coût réel des frais de santé à Singapour.

Âge de l'assuré
Tarif mensuel
30 ans
à partir de
108€ par mois au 1er euro
ou 45€/mois pour une complémentaire à la CFE
50 ans
à partir de
141€ par mois au 1er euro
ou 79€/mois pour une complémentaire à la CFE
60 ans
à partir de
200€ par mois au 1er euro
ou 51€/mois pour une complémentaire à la CFE

Coût de la CFE

La CFE propose trois niveaux de prix avec des formules différentes : JeuneExpat (-30 ans), MondExpat (+30 ans) et RetraitExpat pour les retraités. Le tableau ci-dessous indique les prix de l'assurance CFE pour Singapour en fonction de l'âge :

Âge
Tarif mensuel CFE
jusqu'à 29 ans
à partir de 31€ / mois
30 ans et plus
à parti de 72€ / mois
(augmente en fonction de l'âge)
Retraités
à partir de 121€ / mois
204€ / mois à 60 ans et +

Une formule CFE + assurance santé complémentaire n'est pas toujours plus économique qu'une formule au premier euro. N'hésitez pas à comparer avec une formule au premier euro.

banner icon

Comparez les prix et faites vous conseiller par un spécialiste.

Comparer

Assurance santé + CFE ou assurance au 1er euro seule ?

La CFE est la caisse des français de l'étranger. Il s'agit d'un organisme français de sécurité sociale dont l'adhésion n'est pas obligatoire. Elle propose d'être remboursé sur la même base que la sécurité sociale française. Selon les soins, elle peut être suffisante, ou pas. Son adhésion est payante.

Lors de la souscription à une assurance santé pour expatrié à Singapour plusieurs choix sont possibles :

  • une adhésion à la CFE uniquement (réservée aux français)
  • une adhésion à la CFE + une assurance santé internationale complémentaire
  • une assurance santé internationale au 1er euro
  • une mutuelle santé locale souscrite à Singapour
Il est conseillé de faire plusieurs simulations et devis en fonction de ses besoins et des soins que l'on pense effectuer à Singapour et ceux que l'on peut faire lors de retours occasionnels en France. Notre comparateur vous permet notamment d'identifier les tarifs avec et sans la CFE (au 1er euro).
L'avantage de la CFE est que lors d'un retour en France, il n'y a pas de délai de carence (car après 3 mois à l'étranger vous n'êtes plus affilié à la sécurité sociale française). Cependant, pour être parfaitement remboursé sur ses soins de santé à Singapour, il est préférable de souscrire à une complémentaire santé en complément de la CFE.
Il est aussi possible de souscrire à une assurance santé au premier euro, et de souscrire à l'offre FranceExpat de la CFE qui ne vous couvre qu'en France (comme si vous restiez affilié à la sécurité sociale). Plusieurs solutions sont donc possibles et le mieux est sans doute d'être conseillé par un courtier indépendant en demandant plusieurs devis.

Coût de la santé à Singapour

L'assurance santé expatrié est relativement chère à Singapour car le coût de la santé y est élevé. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de tarifs d'actes médicaux :

Soins
Tarif
Consultation généraliste
25€ à 62€
Dentiste (consultation)
17 à 180€
Dentiste (couronne)
400€ à 900€
Dentiste (dents de sagesse)
330€ à 380€
Hospitalisation (appendicite)
13 000€
Pontage coronarien
25 000€
banner icon

Trouvez la meilleure assurance santé expatrié pour Singapour

Comparer

Accoucher à Singapour

Le suivi de votre grossesse et votre accouchement ne seront pas un sujet d’inquiétude si vous vivez à Singapour : vous y bénéficierez en effet des meilleurs spécialistes et équipements, aussi bien dans le secteur privé que dans le public d’ailleurs.

Quelques hôpitaux publics sont particulièrement appréciés des futures mamans à Singapour, il s’agit du National University Hospital, du KK Women’s & Children’s Hospital (notammenten cas de difficultés post-natales et périnatales) et du Singapore General Hospital. Avec une bonne assurance santé internationale, vous pourrez aussi apprécier les services offerts par les hôpitaux privés : temps de prise en charge réduit, places de parking attitrées, salles aux décors agréables ou encore massages crâniens.

Le choix de votre assurance sera essentiel pendant cette période de votre vie, car l’arrivée d’un bébé à Singapour représente un véritable coût. Le suivi de votre grossesse par exemple peut monter jusqu’à 4600€.

Quelle est la meilleure assurance santé pour un expatrié Singapour ?

La meilleure assurance santé pour Singapour est celle qui répond à vos besoins tout en restant dans votre budget. Voici nos conseils pour choisir la mutuelle santé :

  • Si vous prévoyez des allers-retours fréquents, privilégiez une adhésion à la CFE et une complémentaire santé internationale. Si vous devez vous faire soigner en France ou être hospitalisé, vous serez remboursé sur la base de la sécurité sociale.
  • Privilégiez une assurance réputée pour sa bonne gestion (votre courtier vous conseillera) et qui dispose d'une application mobile pour traiter sans papiers les petites factures de santé (inférieures à 1000€).
  • Précision du tableau de garantie : privilégiez une assurance santé avec un tableau de garantie le plus détaillé possible pour chaque type de soins, plutôt qu'un tableau de garantie qui reste trop vague.
  • Prêtez attention aux franchises et plafonds de garantie, notamment si vous choisissez un contrat local
  • Si vous avez une maladie préexistante, il vous sera plus facile d'être assuré à la CFE car il n'y a pas de questionnaire médical pour l'inscription. Etudiez ensuite la souscription à une complémentaire santé.

Points d'attention sur la santé à Singapour

Le site de France Diplomatie donne plusieurs recommandations pour la santé à Singapour, pour des séjours courts ou des séjours de longue durée :
Vérifier ses vaccins en fonction des conditions de voyage : vaccin antimalarial, DTP-ROR chez l'enfant, fièvre typhoïde, hépatites A et B, vaccin contre la rage.
Maladies transmises par les moustiques : paludisme, dengue, chikungunya.
Autres maladies : leishmaniose (dans certaines régions), pollution, fièvre typhoïde, ....
Prévoir deux mois avant votre départ le vaccin contre l’encéphalite japonaise.
Numéros à connaître en cas d’urgence. Vous pouvez contacter une équipe d'intervention médicale d'urgence (SCDF - Singapore Civil Defence Force) en composant l’un des numéros suivants depuis Singapour :
Le 995 – pour les urgences vitales
Le 1777 – pour les autres urgences
Essayez d'avoir toujours sur vous les papiers de votre assurance afin que les équipes médicales ou l'hôpital puissent prendre contact avec elle.
banner icon

Trouvez la bonne mutuelle expatrié pour Singapour

Comparer

FAQ